Une jeune fille pour dot

Nous manquons encore de précisions, mais il nous semble important de porter à votre connaissance le communiqué d’une association amie SOS-Esclaves qui s’indigne contre une situation scandaleuse malheureusement encore fréquente. Selon une tradition encore en vigueur, une jeune fille hartani aurait été donnée en dot à l’occasion d’un mariage dans une riche famille maure à Ouadane. Nous exigeons bien sûr avec tous les abolitionnistes l’application des lois anti-esclavagistes avec, si c’est bien le cas, la libération immédiate de cette jeune fille et réparation du préjudice subi.

Le Bureau d’IRA France Mauritanie

COMMUNIQUÉ DE SOS-ESCLAVES

29 mars 2021

« À la suite d’un mariage organisé à Ouadane, il a été tenu une formule selon laquelle la dot comprend le don d’une esclave. En réaction à cela, SOS Esclaves condamne fortement de tels propos qui constituent une apologie claire et nette de l’esclavage que les dispositions de la loi 031/2015 condamne. SOS Esclaves demande aux autorités mauritaniennes d’engager une démarche globale pour lutter contre ces pratiques réactionnaires qui mettent en cause tous les efforts nationaux pour l’instauration d’une société égalitaire et d’entreprendre les investigations nécessaires afin de s’assurer que ces déclarations rétrogrades n’ont pas été suivi de faits. Le cas échéant, SOS Esclaves demande l’application des dispositions de la loi 031/2015 à l’encontre des responsables de ces pratiques criminelles. »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s