Accompagnement d’un procès contre la torture en Mauritanie

Deux membres d’IRA, anciens prisonniers d’opinion, ont été détenus à Bir Moghreïn en 2017 et 2018, et IRA France Mauritanie a déjà mené par le passé plusieurs actions pour les soutenir. Notre délégation les a rencontrés en janvier à Nouakchott. Ils avaient alors décrit les tortures subies lors de leur garde à vue en juillet 2016, le refus du juge de les prendre en compte lors de leur procès, les séquelles dont ils souffrent encore, leur souhait de lutter contre l’impunité des forces de police et leur besoin de se voir reconnu le statut de victimes. Avec l’appui de Biram Dah Abeid, nous soutenons aujourd’hui ces prisonniers rejoints par trois autres, arrêtés et torturés au même moment, dans leur démarche auprès d’une grande avocate mauritanienne, Maître Fatimata M’Baye, pour déposer une plainte auprès du Tribunal de Nouakchott. La Clinique internationale des Droits humains de Faculté de Droit d’Aix-en-Provence va nous apporter son aide pour étudier les possibilités d’actions juridiques auprès d’organismes internationaux. Nous pensons essentiel de soutenir les anciens prisonniers d’IRA dans leur lutte courageuse contre l’impunité : la torture est un fait avéré en Mauritanie depuis des décennies, dénoncé par les grandes organisations internationales des droits humains et elle a toujours été largement utilisée contre les militants anti-esclavagistes. 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s